Confessions dans l’Enclave des Papes

22 mars 2018

Confessions :

à Valréas : Lundi Saint, 26 mars 2018, avec la célébration pénitentielle à l’église Notre-Dame de Nazareth à Valréas à 18 h 15 avec tous les Prêtres de notre Doyenné ; Mercredi Saint de 10 h 30 à 12 h 30 ; Vendredi Saint de 10 h 30 à 12 h 00 ; Samedi Saint de 10 h 30 à 12 h 00.

À Visan - Richerenches et Grillon le Samedi Saint de 15 h 30 à 16 h 30.


"L’amour de Dieu est toujours plus grand que ce que nous pouvons imaginer, et il s’étend même au-delà de tous les péchés que notre conscience peut nous reprocher.
Voilà l’espérance qui nous pousse à prendre conscience de la mauvaise orientation que prend souvent notre existence, comme cela est arrivé à Pierre dans le récit évangélique : « Et aussitôt un coq chanta ».
Pierre qui aurait voulu mourir pour Jésus comprend maintenant qu’il doit laisser Jésus mourir pour lui. Pierre voulait enseigner son Maître, il voulait le précéder ; au contraire c’est Jésus qui va mourir pour Pierre ; et Pierre ne l’avait pas compris, il n’avait pas voulu le comprendre. Pierre est confronté maintenant à la charité du Seigneur et il comprend enfin que lui l’aime et lui demande de se laisser aimer. Pierre se rend compte qu’il avait toujours refusé de se laisser aimer, qu’il avait toujours refusé de se laisser sauver pleinement par Jésus, et qu’il ne voulait donc pas que Jésus l’aime totalement.
Comme il est difficile de se laisser vraiment aimer ! Nous voudrions toujours qu’il y ait quelque chose de nous qui ne soit pas lié par la reconnaissance, alors qu’en réalité nous sommes débiteurs de tout, car Dieu est le premier et il nous sauve totalement, par amour.
Demandons maintenant au Seigneur la grâce de nous faire connaître la grandeur de son amour qui efface tous nos péchés. Laissons-nous purifier par l’amour pour reconnaître le véritable amour !" a affirmé le pape François le 9 mars 2018, en célébrant une liturgique pénitentielle de carême.