Figures de sainteté

28 mars 2016

Figures de sainteté : le Pape vient d’autoriser la Congrégation pour la cause des saints à publier le décret reconnaissant un miracle dû à l’intercession de la bienheureuse carmélite dijonnaise Élisabeth de La Trinité (1880 - 1906) et du Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894 - 1967), Carme déchaux, fondateur de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie et auteur de l’ouvrage "Je veux voir Dieu".

Ces 2 reconnaissances de miracles ouvrent la porte à la canonisation de la première et à la béatification du second. Alors que l’Église vient de célébrer les 500 ans de la naissance de sainte Thérèse d’Avila, cette béatification et cette canonisation donneront en exemple deux représentants éminents de la spiritualité carmélitaine.


Mère Teresa de Calcutta (1910 - 1997) sera canonisée à Rome le 4 septembre. Ce sera la veille de l’anniversaire de sa « naissance au Ciel », le 5 septembre 1997. La date de cette canonisation coïncide avec le Jubilé des opérateurs et des volontaires de la Miséricorde. Mère Teresa avait été béatifiée par Jean-Paul II le 19 octobre 2003, Journée mondiale des missions, avec une dispense des trois ans suivant la mort pour le début de l’enquête canonique. Dans son homélie, il disait : « Rendons louange à cette petite femme qui aimait Dieu, humble messagère de l’Évangile et inlassable bienfaitrice de l’humanité. Nous honorons en elle l’une des personnalités les plus importantes de notre époque. Accueillons-en le message et suivons-en l’exemple. »


Dimanche le 16 octobre, le pape François canonisera deux bienheureux du Mexique et d’Argentine : un jeune Mexicain de 15 ans (saint Patron du Patronage de notre paroisse), José Luis Sanchez del Rio (1913-1928), martyr de la persécution anticatholique qui a sévi au Mexique au début du XXe siècle, déclaré bienheureux en tant que martyr en 2004 par le pape Jean-Paul II ; et le prêtre argentin José Gabriel del Rosario Brochero (1840-1914), béatifié en 2013.