Restons unis

17 mars 2020

Nous sommes invités à vivre la communion spirituelle, unis par la prière.

Nous vivons dans l’espérance et nous n’avons pas peur des vicissitudes de la vie et des dangers qui peuvent survenir.
Cependant, en raison de notre responsabilité vis-à-vis de tous et de notre devoir de servir le bien commun, nous prenons ces très graves décisions en croyant vraiment que cela nous donnera un amour plus grand de l’Eucharistie et nous rendra plus fidèles à la participation à la messe dominicale quand le temps sera venu.

Les baptêmes sont systématiquement reportés sauf danger de mort imminente jusqu’à la fin des risques liés au coronavirus et à la levée des décisions de l’autorité civile interdisant toute célébration dans les églises.
Les mariages sont aussi systématiquement reportés.

Les enterrements :

- si la famille estime qu’il y aura plus de 25 personnes, ils seront célébrés au cimetière et une messe sera célébrée à la paroisse dès la levée des décisions de l’autorité civile interdisant toute célébration dans les églises.

- si la famille pense qu’il y aura moins de 25 personnes, ils peuvent être célébrés à l’église tout en respectant les distanciations entre les personnes.

« Nous ne sommes jamais seuls ». Le Pape François a prononcé des paroles réconfortantes lors de la prière de l’Angélus ce dimanche 15 mars. En dépit de l’isolement physique, les chrétiens sont invités à la communion spirituelle avec le Christ.

Nous sommes invités à ne pas avoir peur : "Voici que, dans ce temps du carême, nous sommes appelés à plus de vie.
Ne laissons pas notre foi s’affaiblir ! Loin de s’arrêter, notre prière doit s’intensifier, notamment pour les personnes malades et ceux qui les soignent mais aussi pour les acteurs économiques durement impactés.

C’est la prière qui porte notre confiance en Dieu créateur et maître de la Vie. Il n’abandonne aucun de ses enfants."

Les prêtres de l’Enclave célèbrent chaque jour la messe au presbytère à vos intentions.
Vous pouvez suivre quotidiennement la messe sur KTO qui retransmet deux messes : à 7 heures, la messe du pape François à Sainte-Marthe, puis à 18h30, en direct depuis l’église Saint-Germain l’Auxerrois, à Paris.

Je vous invite à faire cette prière à midi et à 19 heures, à l’heure de l’angélus

Ô Marie, tu brilles toujours sur notre chemin
comme un signe de salut et d’espoir.
Nous nous confions à toi, santé des malades, qui auprès de la croix, a été associée à la douleur de Jésus.
En restant ferme dans la foi, toi, refuge des pécheurs,
tu sais de quoi nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras pour que, comme à Cana, la joie et la fête reviennent après cette épreuve.
Prends sous ton manteau tous les malades, les soignants et les personnes isolées.
Aide-nous, Notre-Dame des Vignes, à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus, qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos douleurs pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection.
Amen

Que la prière et le soin de chacun nous gardent unis durant cette épreuve ! 

 Père Olivier