Bulletin Inter Paroissial

25 octobre 2012

Informations du 27 octobre au 4 novembre 2012

Envoi par courriel
 
Si vous désirez recevoir ce bulletin par courriel chaque jeudi soir, veuillez nous communiquer votre adresse mail à paroisse-de-valreas@orange.fr
 
Evènements et Invitations
 
Obsèques
A Valréas Mme Josée Veyrier née Jardin, 77 ans Mme Renée Auge née Boutevile 86 ans
Nous les portons dans nos prières avec leurs familles et leurs proches
 
Toussaint
La fête de Toussaint n’est pas triste mais joyeuse ! Elle n’est pas la fête des morts mais des vivants !
Le « Jour des morts », c’est le 2 novembre. Ce jour-là, c’est notre pensée et notre prière qui sont intensément dédiées à ceux qui auraient encore besoin de notre aide pour passer définitivement auprès de Dieu.
Mais la Toussaint, c’est autre chose ! C’est la fête du ciel !
C’est l’émerveillement de la gloire et du salut que Dieu donne à ceux et celles qui nous ont précédés au fil des siècles, qui ont été fidèles à leur baptême et à la grâce de Dieu, et qui sont désormais nos grands frères et sœurs dans l’éternité bienheureuse. C’est cette gloire à laquelle nous sommes destinés, et qui nous attend si nous sommes fidèles à notre tour à la grâce de Dieu. La voie de la sainteté est celle des Béatitudes : pauvreté, douceur, amour fraternel. La sainteté c’est notre espérance ! A quoi servirait d’être chrétien si, au terme, il n’y avait pas l’espérance de participer à la vie du seul Saint ?
Au seuil de l’hiver, la Toussaint nous annonce le printemps de Dieu. Bonne fête de Toussaint !
 
Chauffage des locaux paroissiaux
Le poste chauffage de la paroisse est très élevé ! Celle-ci doit assurer celui de la Cure (salle de permanences, salle Cardinal Maury, bureaux et appartements des prêtres) et le local Faravel où se réunissent hebdomadairement les enfants de la catéchèse et les jeunes de l’Aumônerie. Nous sollicitons donc encore votre générosité !
Merci par avance pour votre offrande glissée dans l’enveloppe que vous pouvez mettre dans le panier de la quête ou la boîte aux lettres du presbytère !
 
Prier pour les morts
La conviction que les vivants ont à prier pour les morts s’est établie dès les premiers temps du christianisme. L’idée d’une journée spéciale de prière pour les défunts dans le prolongement de la Toussaint a vu le jour dès avant le 10ème siècle. Le lien ainsi établi avec la fête de tous les saints répond à une vue cohérente : le er" data-scaytid="17">1er novembre, les catholiques célèbrent dans l’allégresse la fête de tous les saints ; le lendemain, ils prient plus généralement pour tous ceux qui sont morts.
Par ce jour consacré aux défunts, l’Église signifie aussi que la mort est une réalité qu’il est nécessaire et possible d’assumer puisqu’elle est un passage à la suite du Christ ressuscité. Dans la lumière de la Toussaint, cette journée est pour les chrétiens l’occasion d’affirmer et de vivre l’espérance en la vie éternelle donnée par la résurrection du Christ.
 
Pourquoi faire célébrer des messes pour les défunts  ?
Lorsque nous confions une intention de messe pour un défunt, nous vivons en Christ Ressuscité, une rencontre mystérieuse mais réelle avec celui ou celle qui est déjà entré dans la Vie. La communion des saints établie dans le Christ, fait vivre en communion les vivants de la terre et les vivants du ciel. Unis au Christ dans la célébration eucharistique, nous sommes en communion avec nos défunts. Nous prions le Christ pour eux, ils prient le Christ pour nous. L’Eucharistie devient l’espace d’un mystérieux échange et d’une profonde communion d’amour et de prière avec ceux qui ont déjà vécu leur pâque décisive vers le Père. Nous sommes au-delà d’un simple souvenir douloureux, nous vivons dans une mystérieuse présence les uns aux autres, au sein de la communion établie par le don d’amour du Christ et vivifiée en permanence par l’Esprit.
La pratique ancienne de confier une intention de messe pour nos défunts est donc un geste d’affection et d’attachement pour ceux qui nous ont quittés. Elle permet de vivre l’absence et soutient notre espérance. Elle nous fait communier au mystère d’amour en Christ qui nous relie les uns aux autres. Elle permet enfin un partage et une prise en charge matérielle des prêtres qui ont engagé leur vie pour le service de leurs frères en Église.
 
Saint Odilon
Le moine qui succéda à Saint Mayeul (910-994) à la tête de l’abbaye de Cluny est le promoteur de la « Paix de Dieu » et de la fête des défunts, le 2 novembre. Issu d’une branche de la famille comtale d’Auvergne, Odilon de Mercoeur naît en 961 ou 962. Il entre au monastère de Cluny dans les années 990. Lettré, Odilon se voit confier l’éducation des jeunes oblats, devenus nombreux sous l’abbé Mayeul. Il sera désigné, dès 993, coadjuteur et successeur du saint.
Le développement de Cluny sous son abbatiat (994-1049) marque la naissance d’une véritable Eglise dans l’Eglise : l’Ecclesia Cluniacensis. Elle constituera, au fil des ans, un vaste réseau monastique formé de prieurés et d’abbayes. Son action spirituelle, mais aussi temporelle, fit de lui l’un des plus grands personnages de la chrétienté, à l’égal des empereurs et des papes. Fulbert, le grand évêque de Chartres, avait surnommé Odilon « l’archange », à la vue des nombreux troupeaux dont l’abbé de Cluny était le pasteur. Une caractéristique du moine clunisien est qu’il apparaît comme le principal intermédiaire entre l’ici-bas et l’au-delà. Odilon est le promoteur de l’institution de la commémoration des fidèles défunts.
Devant le climat d’insécurité engendré par les conflits entre seigneurs locaux et régionaux, il s’associe à d’autres ecclésiastiques dans le but d’arrêter ou de suspendre les guerres intestines qui étaient cause de grands maux. La « Paix de Dieu » se propagea d’abord activement, et Odilon mit en place dans son abbaye la liturgie de la clameur, c’est-à-dire de la plainte sacrée. Saint Odilon est peut-être le plus riche, humainement, des abbés de Cluny. La douceur et la bonté rayonnent de cette personnalité au tempérament pourtant nerveux, à la sensibilité suraiguë et à l’activité débordante. Son œuvre littéraire se compose essentiellement de deux Vies de l’impératrice Adélaïde et de saint Mayeul, de plusieurs hymnes liturgiques, et d’une quinzaine de sermons. La forme simple et spontanée de son enseignement fait preuve d’une sensibilité riche et véritablement mystique. Tombé malade dès 1046, Odilon meurt à Souvigny dans la nuit du 31 décembre 1048 au 1er janvier 1049, à l’âge de 86 ans. Il sera canonisé dès 1055.
 
Visan
M. le Curé rencontrera la communauté paroissiale le mercredi 31 octobre à 17 h 00 au presbytère de Visan. Cette rencontre est ouverte à tous ceux qui s’intéressent à la vie de cette paroisse  !
 

Calendrier

 

Samedi 27 octobre- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Sainte Emeline
10 h 30 Messe à Valréas aux Capucins préparée par Mado et Henri
17 h 45 Messe à l’église de Visan
19 h 00 Messe à l’église de Valréas
jpg
Dimanche 28 octobre- - - - 30e dimanche du Temps Ordinaire
Changement d’heure :
Les horloges sont retardées d’une heure !!
09 h 30 Messe à l’église de Richerenches
10 h 45 Messe à l’église de Grillon
10 h 45 Messe à l’église de Valréas animée par des Choristes de Sachsenheim
à l’intention des défunts Denis Aymard, Mme et M. Grosjean et Gérald Marchand
et de la Famille Farina - Buono
16 h 00 Concert Anniversaire des quarante ans de la Chorale Diapason à l’église de Valréas
Entrée libre
jpg
Lundi 29 octobre- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Saint Narcisse
18 h 00 Rencontre des équipes liturgiques
d’Elisabeth et Maurice et d’Odile et Monique
18 h 15 Messe à la chapelle de l’hôpital à Valréas à l’intention du quatrième anniversaire d’un décès
20 h 30 Groupe de prière à l’église de Valréas
jpg
Mardi 30 octobre- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Sainte Bienvenue
09 h 00 Pas de messe à l’église de Grillon
15 h 30 Chapelet à l’église de Richerenches
18 h 15 Messe à la chapelle de l’hôpital à Valréas à l’intention des défunts Denis Aymard et des familles Salavert – Roux
jpg
Mercredi 31 octobre- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Saint Quentin
10 h 30 Messe aux Capucins à Valréas
10 h 30 Adoration et confessions jusqu’à 12 h 30
à l’église de Valréas avec le Père Dalmet, suivies d’un temps de louange jusqu’à 13 h 00
19 h 00 Messe à l’église de Valréas
jpg
Jeudi 1er novembre- - - - Solennité de tous les Saints
09 h 30 Messe à l’église de Visan
10 h 45 Messe à l’église de Grillon à l’intention des défunts Lorette et Louis Gras
10 h 45 Messe à l’église de Valréas à l’intention des défunts des familles Chardonny, Roinac, Esmeric,
Denise et Léon Jean, Yvonne Brun, Marcelle Chartoire, Elise Faravel et Robert Souris
15 h 00 Bénédiction du cimetière Marie-Vierge
16 h 00 Bénédiction du cimetière la Romezière
jpg
Vendredi 2nov.- - - - - Commémoration de tous les fidèles défunts
10 h 00 Messe à l’église de Visan suivie de la bénédiction des deux cimetières
11 h 00 Messe à l’église de Richerenches suivie de la bénédiction du cimetière
15 h 00 Messe à l’église de Grillon suivie de la bénédiction du cimetière
18 h 15 Messe à l’église de Valréas à l’intention des familles Molineau-Coiraton,
d’Octavie Valette, Marie Marseille et Raymonde Dousse
jpg
Samedi 3 novembre- - - - - - - - - - - - - - - Saint Martin de Porrès
10 h 30 Messe à Valréas aux Capucins préparée par Marie-Jeanne et Gisèle
17 h 45 Messe à l’église de Richerenches
19 h 00 Messe à l’église de Valréas
jpg
Dimanche 4 novembre- - - 31e dimanche du Temps Ordinaire
09 h 30 Messe à l’église de Visan
10 h 45 Messe à l’église de Grillonà l’intention de la famille Louis Gras
10 h 45 Messe à l’église de Valréas à l’intention des familles Morin - Heyraud
12 h 00 Baptême à l’église de Valréas de Cloë Leplat